• Compagnie Les Mutins

    Compagnie Les Mutins, chorégraphe Jackie Simoncelli

    Fondée en 1993, l’association Compagnie Les Mutins a pour objet de permettre à des enfants et jeunes de pratiquer la Danse Contemporaine au niveau de la création chorégraphique.

    Jackie Simoncelli, chorégraphe, dirige la Compagnie Les Mutins depuis 1993. Elle encadre et impulse une expérience de création chorégraphique collective. Les jeunes danseurs créent un langage commun qui met en mouvements leur parole à ce moment de leur vie.

    La Compagnie Les Mutins n’est pas une école de danse. Elle recrute ses jeunes danseurs sur audition pour un projet de création de spectacle de danse avec représentations publiques à Grenoble et sur d’autres scènes.

    Ils ont un fonctionnement de compagnie, s’y engagent au minimum pour les deux années nécessaires à la création d’un spectacle. Ils en assument ensuite la diffusion éventuelle sans limite de temps et choisissent ou non de s’engager pour une nouvelle création.

    Le mélange harmonieux des âges, la transmission entre anciens et nouveaux, la rencontre avec d'autres cultures et arts font d'eux des « artistes atypiques ».

    Depuis 1993, la Compagnie Les Mutins a créé une vingtaine de pièces avec des danseurs de 8 à 24 ans.

    En 2010, Jackie Simoncelli met en place un échange culturel de jeunes danseurs entre le Pays Basque et le Dauphiné, qui donnera naissance à la création « Sokamets », avec le musicien basque Peio Serbielle et réunissant les jeunes danseurs de la Compagnie Les Mutins avec Les Juniors du Pacifique.

    En 2012, avec Le Pacifique | CDC, elle a emmené les 25 jeunes danseurs des deux groupes, Juniors du Pacifique et Compagnie Les Mutins, dans l’aventure du projet Danse en Amateur et Répertoire (Ministère de la Culture et de la Communication et Centre National de la Danse) avec le chorégraphe américain Andy De Groat pour la reprise d’extraits des pièces « Piccoli Pezzi » et « Casse Noisette ».
    En 2013, avec l’Espace 600, elle organise un événement marquant le 20ème anniversaire de la Compagnie Les Mutins : spectacles avec trois pièces, trois projets de jeunes danseurs accompagnés par Jackie Simoncelli. Avec le plasticien lumière Philippe Veyrunes pour la création « Avara » par Compagnie Les Mutins et la création « Song(e) » par Les Juniors du Pacifique.
    En 2014, elle réunit à nouveau les 22 danseurs des deux groupes pour le projet « GranBi », création pour espaces scéniques inhabituels.
    En 2015-2016,
    « Sólarsteinn » s’articule autour d’une création inspirée par Béatrix Beck et de rencontres de jeunes danseurs (Les Juniors du Pacifique, Danser Sans Frontières).
    En 2017, « Txen » explore l’Outrenoir de Pierre Soulages.

    compagnie les mutins

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au fil de ses créations et projets, la Compagnie Les Mutins reçoit le soutien de : Ville de Grenoble, Département de l'Isère, Commission Européenne (Programme Jeunesse en Action).

    « En véritables artistes en herbe, Les Mutins séduisent par tant de grâce, d’envie et de poésie » Allande Boutin - France 3 Euskal Herri

    « Les Mutins ne répètent pas un langage appris et reproduit, mais créent au contraire, sous l’œil bienveillant de la chorégraphe, un langage commun avec le vocabulaire exploré. Passerelle entre eux, entre danseurs et publics et aussi entre leurs propres métamorphoses, occasion inespérée de libérer la parole. L’émotion vient de ce que les mouvements leur appartiennent, qu’ils parlent d’eux comme la parole ne saurait sans doute pas le faire, avec ce que cela implique de mise en péril et d’audace. Et c’est surtout l’occasion d’un spectacle qui s’adresse à tous les âges : l’imagination au pouvoir pour les danseurs et les spectateurs. » Pierre Lecarme - Sortir, Dauphiné Libéré 

     

    Plus largement, l’association est une structure et un outil pour les actions suivantes :

    la cellule de création dite « Compagnie Les Mutins » - Enfance & Jeunesse.

    organisation et encadrement de sorties-spectacles pour les jeunes danseurs (choix de 8 à 10 spectacles de danse par saison, programmés en soirée dans les salles de l’agglomération grenobloise) : complément de formation du jeune au spectacle vivant en tant que spectateur et pratiquant lui-même la danse. Avec lecture de spectacle, connaissance de la danse en relation avec son histoire.

    ateliers/stages pour enfants et adolescents. Initiation à l’écriture en danse contemporaine, passerelle vers la cellule de création.
     groupe de création adultes amateurs, avec présentations publiques.

    interventions de la chorégraphe Jackie Simoncelli pour : • ateliers enfants et jeunes, principalement en milieu scolaire et péri-scolaire, cadre propice à l’initiation d’enfants non sensibilisés ou n’ayant pas accès à la danse contemporaine • accompagnement à la pratique artistique des enseignants et de leurs élèves • ateliers adultes amateurs.

     

    >> accéder aux derniers articles <<

    Compagnie Les Mutins

    « Atelier enfants • ados 2013-2014GranBi • « instantanés # » »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    DOUDOU
    Dimanche 5 Juillet 2015 à 22:12

    j'adore ♥

    2
    caroline
    Vendredi 26 Février 2016 à 20:19

    Bonjour,

     

    Mon fils de bientôt 6 ans souhaiterait faire de la danse et n'en n'a jamais fait, est-ce que ce que vous proposez est en adéquation avec son "profil"?

     

    Par avance, merci pour les informations que vous pourrez me donner.

     

    Cordialement

     

     

      • Samedi 27 Février 2016 à 12:21

        Bonjour,
        Selon le projet de création, l'âge minimum requis est à partir de 7 ans et plus généralement à partir de 10 ans.
        Le volume de répétitions, le contenu d'une création et ses représentations publiques nécessitent capacité de travail, condition physique, autonomie, etc. Une vie d'artiste ! Les projets en cours sont dansés par un groupe plus âgé et expérimenté, ce qui me semble incompatible avec un enfant jeune et débutant.
        Il y a des structures de danse (écoles associatives, conservatoires, mjc) plus adéquates où votre fils pourrait commencer un parcours et s'y épanouir avant d'envisager une approche plus "lourde". Son envie de danser est belle et je vous encourage à lui donner vie !
        Bien amicalement,
        Jackie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :