• Txen • création 2017

    Txen (création 2017)

    Compagnie Les Mutins

    Chorégraphie : Jackie Simoncelli et les danseurs
    Avec la participation de chorégraphes invités : Marine Caro, Diego Lloret
    Réalisation bande-son : Jackie Simoncelli (montage samples et musiques Haxan Cloak, Nicola Cruz, Osvaldo Golijov, Sting, Sigur Rós, Amy Winehouse, OutKast, Desiigner, Leonard Cohen)
    Danse : Garance Butin, Sacha Perrin, Loane Gaubert, Léna Perrière, Marius Brumelot, Lucie Veslin, Mélina Damiano, Lélia Teyssier
    Scénographie & lumière : André-Paul Venans

    Txen • création 2017

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    © Nolwen Mailloux / Léna Angster (droits réservés)

    En spectacle
    • mercredi 10 - jeudi 11 - vendredi 12 mai 2017, 19h >> Le Pacifique | CDC - Grenoble
    30 chemin des Alpins 38100 Grenoble
    entrée libre sur réservation : 04 76 46 33 88
    http://www.pacifique-cdc.com

    Où il est question de la lumière vers la matière, de l’optique à un phénomène physique, de la transparence du spath d’Islande de Beatrix Beck à l’Outrenoir de Pierre Soulages. Plan-séquence comme la continuité différenciée du mur d’un théâtre irlandais photographié par Léna Angster. La beauté de ses reliefs lisses et rugueux, sa nature irrégulière et brute sous le revêtement peint accrochent la lumière, donnent un rythme, sculptent l’espace, génèrent un autre champ mental. Incitation au regard, au toucher, à la danse, exploration de ses possibles tracés et pouvoirs émotionnels.

    Production : Compagnie Les Mutins • Soutien : Département de l’Isère, Ville de Grenoble
    Partenaire : Le Pacifique | CDC

    Avec en 1ère partie :
    L’Écume de mai (création 2017) par Mutineries
    Chorégraphie : Jackie Simoncelli et les danseuses
    Avec la participation de chorégraphes invités : Marine Caro, Diego Lloret
    Musique : Tangerine Dream, Arca, Bon Iver, Nicolas Jaar
    Danse : Clémence Palin, Mina Benhammadi, Anaïs Savoye
    Scénographie & lumière : André-Paul Venans

    L’écume de mai..., ce phénomène se produit en bord de mer au mois de mai, probablement en raison de la conjonction de phénomènes météorologiques et biologiques. Portée par le vent, elle s’envole en direction des terres.
    Ainsi déposées par la vague et le vent, des créatures explorent le rivage, s’identifient à son vivant... Fluidité océane, souffle du noroît, ancrage continental façonnent leur mouvement et changent leur nature.

    Txen • création 2017Txen • création 2017

    « Audition • 2016-2018Audition - Stage Découverte • 2017-2019 »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :